Les Finalités du C.A.R.T.O.

Le programme actuel d’une durée de 5 ans est mis en œuvre en consortium avec la JARC et l’OCDI. Pour C.A.R.T.O il fait suite aux programmes triennaux « SABLES VERTS I » et « SABLES VERTS II.
Constatant que, du fait de déboisement anarchique, la couleur verte était en voie de disparition rapide de notre champ visuel et que l’érosion des sols grandissait d’année en année, C.A.R.T.O. a senti la nécessité de sensibiliser et de former les paysans pour qu’ils soient acteurs dans la lutte contre tous ces problèmes environnementaux. En développant un nouvel axe de formation « l’arbre au service de l’agriculture », il travaille donc activement à freiner, et pourquoi pas, à inverser la tendance, pour retrouver une région où il fait bon vivre.

Ces trois programmes successifs s’adressent à de jeunes couples de paysans désireux de s’installer sur les terres du village. Au fil de ces dernières années, nous constatons que le nombre de jeunes ayant « tentés l’aventure » (Côte d’Ivoire, Ghana, Nigéria, Bénin, ou le sud du Togo) sont de plus en plus nombreux à demander la formation au C.A.R.T.O. Ayant constaté que leur séjour à l’étranger n’avait contribué que très passagèrement à améliorer leurs conditions de vie, ils désirent acquérir une formation qui leur permette de s’installer durablement au village.

L’objectif principal du programme actuel se définit comme suit :

« Améliorer la sécurité alimentaire dans le diocèse de Dapaong et renforcer les moyens d’existence des familles bénéficiaires en vulgarisant des pratiques d’agriculture durable adaptées au changement climatique et à l’appauvrissement des sols, et en favorisant l’émergence de femmes et d’hommes leaders dans leur milieu »

En faisant en sorte « que les couples de paysans deviennent leaders dans leur milieu »

C.A.R.T.O forme les paysans pendant 9 mois au centre pour :

  • Développer les nouvelles techniques agricoles de production vivrières et maraîchères en mettant l’accent sur l’agroforesterie et l’agro écologie.
  • Améliorer les techniques d’élevage des animaux et aider à l’amélioration des installations d’accueil.
  • Favoriser l’autopromotion de la femme rurale par sa participation au développement local rural durable
  • Renforcer l’accompagnement individuel et collectif des agriculteurs formés, de la production à la commercialisation, et assurer l’analyse des résultats et impacts des formations et autres appuis.

C.A.R.T.O fait le suivi pendant deux années au village pour aider les paysans formés (femmes et hommes) :

  • à mettre à profit la formation reçue et en faire bénéficier leur entourage.
  • à devenir modèles et leaders dans leur village.

Découvrir stratégie du CARTO