CARTO

Une terre propice pour vivre

CARTO

garderie d'enfants

CARTO

Essai du semoir

CARTO

Le buttage de soja

previous arrow
next arrow
Slider

Le C.A.R.T.O. – Centre d’Animation Rurale de Tambimong Ogaro

Le C.A.R.T.O. -Centre d’Animation Rurale de Tambimong Ogaro – est une œuvre de développement rural créée à l’initiative du diocèse de Dapaong. C.A.R.T.O est implanté au cœur de la préfecture de KPENDJAL-OUEST, dans le canton d’OGARO.

Animé par les Frères de l’Instruction Chrétienne de PLOERMEL (Frères F.IC), le C.A.R.T.O. veut participer au développement intégral de l’Homme dans un environnement respecté.

Carte d’identité

Le Centre a été créé en 1982 à l’initiative de Mgr Hanrion, alors Evêque de Dapaong, au nord du Togo, dans la partie Est de la région des Savanes, préfecture de Kpendjal-Ouest, dans le Canton d’Ogaro. A cette époque, aucune structure de développement ne résidait dans cette partie nord-est du Togo, par conséquent, en choisissant de s’implanter à Ogaro, le centre de formation rurale C.A.R.T.O optait résolument pour travailler à l’amélioration du bien-être des populations de cette zone.

Finalités du C.A.R.T.O

Le programme actuel d’une durée de 5 ans est mis en œuvre en consortium avec la JARC et l’OCDI. Pour C.A.R.T.O il fait suite aux programmes triennaux « SABLES VERTS I » et « SABLES VERTS II. Constatant que, du fait de déboisement anarchique, la couleur verte était en voie de disparition rapide de notre champ visuel et que l’érosion des sols grandissait d’année en année, C.A.R.T.O. a senti la nécessité de sensibiliser et de former les paysans pour qu’ils soient acteurs dans la lutte contre tous ces problèmes environnementaux.

Population cible

Les bénéficiaires directs :
C.A.R.T.O. se tourne vers de jeunes couples de paysans déjà installés en agriculture ou désirant le faire. Le nombre de jeunes ayant pratiqué « l’aventure » augmente chaque année. Ces jeunes agriculteurs ont tenté l’expérience du travail en pays étrangers pour essayer de sortir des difficultés qu’ils connaissaient au village. Déçus par les problèmes rencontrés : éloignement de la famille, souvent exploités dans des travaux difficiles, mal rémunérés, voire escroqués, ces jeunes voient qu’il est préférable d’acquérir une formation qui leur permette de travailler au village.

Interprétation du Logo (2009)

  1. C.A.R.T.O. veut dire : Centre d’Animation Rurale de Tambimong Ogaro
    Tambimong est le nom du quartier d’Ogaro où est implanté le siège du Centre. Dans le dialecte du milieu, Tambimong signifie « sable rouge », une terre stérile. C’était un domaine très pauvre et dégradé où les cultures ne pouvaient rien donner.
    Ogaro est le nom du petit village qui englobe plusieurs quartiers dont Tambimong. Ce petit village a beaucoup évolué grâce aux impacts positifs du CARTO. Il est devenu aujourd’hui un grand Canton dans la Préfecture.
  2. Le couple au centre de la formation:
  • Apprendre à travailler avec les équipements adaptés : ici la culture attelée avec la traction animale,
  • Appendre à travailler en mettant l’arbre au service de l’agriculture : ici l’arbre au milieu du LOGO,
  • Apprendre à travailler pour transformer le « sable rouge » (pauvre et stérile) en « un sable vert » (riche et fécond) : voir la terre dans le LOGO
  • Améliorer les rendements : symbolisés ici par le fruit à la tête de l’arbre
  • Quitter la situation de pauvreté et de misère (couleur jaune) et marcher vers une situation améliorée : une terre pour vivre à Ogaro (couleur bleue)

Zone d’influence du C.A.R.T.O.

Stratégie

La formation se déroule sur trois années culturales :

  • une première saison de neuf mois en internat au C.A.R.T.O., centre de formation.
  • Deux années de suivi au retour du paysan dans son village. Le but étant de l’aider à bien mettre en action les acquis de sa formation tant en agriculture qu’en agroforesterie. Les visites au village favorisent aussi le travail des femmes au niveau des AGR (activités génératrices de revenus).

Pour porter des fruits durables, la formation doit être assimilée et personnalisée.

L’action du C.A.R.T.O peut se décliner selon ces trois idées force : formation – éducation – action.

Lutte contre la désertification et promotion d’une gestion raisonnée de l’énergie « bois »

En 2012, CARTO a planté

  • 1160 cassia seamea,
  • 410 acacia auriculoformis
  • 716 khaya senegalensis (caïlcédrat)
  • 1840 tecks

CARTO a donné : 1300 plants à d’anciens stagiaires ou à des paysans qui nous fournissent de la paille de riz.

Au 5 novembre 2012, la pépinière CARTO compte :

  • 6300 tecks,
  • 216 caïlcédrats,
  • 576 cassias seamea,
  • 55 neems,
  • 34 eucalyptus.

Rejoignez-nous

Faites nous confiance pour toutes vos opérations de comptes.
BP 09 Dapaong TOGO

+228 92 66 76 16
Whatsapp: +228 97 18 42 52

directeur@cartogaro.org

Laissez-nous un message

3 + 5 =

Aidez-nous à atteindre nos objectifs